Fusibles.

 

J'voudrais vous mettre au courant

de mon changement d'état.

J'ai pété un fusible, en surtension

fondu le plomb de ma cervelle

dans le creuset de la dure-mère

C'est le black-out, l'erreur critique

la déconnexion, l’électricité statique

ça fume, ça grille, ça soude caustique

je me décharge, léthargique.

 

Je continue à chercher l'alternative,

mais mes circuits sont déprimés,

mes fils éconduits, enterrés.

les synapses, en liaisons dangereuses,

sont sous-alimentées.

Dérivations en série,

déperdition de mon énergie,

Je me désole et je m'isole

en panne de mon génie électrique.

 

J'voudrais vous éclairer ,

moi le lent terne

vous donner l'impulsion

l'étincelle, et la foudre

Faire vibrer les masses,

dans mes caissons de basses

irradier les guitares

gicler à vos tympans

régler nos ondes en phase

pour une transe électrique

être l'élément moteur

de vos joies extatiques.

 

Mais voilà parfois l'existence

vous vide de votre essence

épuise vos ressources,

met vos batteries à plat.

je ne suis pas un robot

mais une machine à vivre.

Je suis un Ohm sans résistance.

So Watt ?

je traverse les jours

en mode économie...

 

Écrire commentaire

Commentaires : 0